Le temps passe …

Arrêtons de tourner en rond !

La plus grande des frustrations n’est-elle pas de voir notre temps de vie s’écouler, les jours et les années passer, et de sentir au fond de soi la profonde colère et l’indignation de passer à côté de quelque chose d’essentiel ? De sa vie ?

Une frustration que l’on reporte souvent sur notre « en-tout-rage » ! Notre partenaire ? Nos enfants ? Nos parents ? Encombré(e) d’une telle frustration, difficile de réussir sa vie de coulpe, ou sa vie en général !

C’est un réflexe simple ! On se demande parfois; « si ça continue comme ça, si je n’ajuste rien, à la fin de ma vie, je vais avoir des regrets ! Alors que devrais-je faire ? » On crée alors des crises destinées à interrompre nos schémas de vie médiocres; de vrais appels à mieux !

Bien souvent nous courons après un « objectif miraculeux », comme trouver la bonne personne en couple, ou en trouver une mieux, avoir un enfant, bâtir sa propre entreprise, obtenir une liberté financière; pensant que de l’obtenir nous rendra heureux !

Et une fois atteint : cet objectif s’avère être une véritable désillusion… à la hauteur de l’illusion que nous avons nous même crée en exagérant le côté « miraculeux » de cet objectif qui va « changer notre vie » !

Ecoutez les gens autour de vous : il semblerait que le vrai bonheur n’arrive pas en gagnant plus d’argent, en obtenant une promotion… Une fois ces objectifs atteints, bien souvent, nous ressentons une frustration grandissante… d’avoir encore un nouvel objectif à atteindre pour être heureux. Nous avons la sensation de tourner en rond, pensant que notre vie ira mieux quand nous aurons atteint cet « objectif miraculeux », puis une fois atteint un autre « objectif miraculeux » devient vital !

En fait aucun de ces « objectif miraculeux » n’a le pouvoir de vous rendre profondément heureux. Ils peuvent y participer, partiellement, car ils répondent à des peurs, des manques, des besoins de sécurité, ou par ce qu’ils correspondent aux modèles à suivre pour avoir réussi sa vie… en société ou quand on en parle en public ! Mais à l’intérieur, ils laissent un manque profond !

« Rien des sens ne pourra satisfaire le cœur » !  C’est seulement quand nous trouvons le véritable sens profond de notre vie, celui qui nous ouvre le cœur, que nous trouvons une profonde satisfaction ! Lorsque nous trouvons le pourquoi nous sommes là , notre RAISON D’ÊTRE.

En effet, si je me lève le matin en faisant CE POUR QUOI JE SUIS FAIT, je donne une direction centrale à ma vie, sans reporter sur les autres la frustration de passer à côté de ma vie. Ce qui me permet de créer un couple équilibré. Ensuite, les autres objectifs se déclineront autour de vote raison d’être première tout à fait naturellement.

Le secret ? C’est le résultat physiologique : si j’arrive à vivre ma raison d’être cela me place dans un « Etat Interne » extraordinaire que « j’emmène » dans tous les autres domaines de ma vie. Un rayonnement qui permet naturellement un succès personnel, professionnel, économique et social. Cet état interne particulier a le pouvoir de nous rassurer profondément, de nous sécuriser et de nous satisfaire!

Vivre sa raison d’être évite la frustration de tourner en rond sans profonde satisfaction !